5 choses à mettre en place lorsque votre entonnoir de conversion craint

Vous avez investi des sommes rondelettes dans vos campagnes Google et avez en conséquence un trafic qui fait pâlir d’envie vos concurrents. Tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes… Tout, sauf que vous ne convertissez pas vos visiteurs en consommateurs. Pas besoin de chercher plus loin : votre entonnoir de conversion (ou tunnel de conversion) a un sérieux problème.

Visualisez votre entonnoir de conversion

Si vous n’avez pas déjà mise en place des objectifs de conversion sur Google Analytics (ou d’autres outil similaires), ne continuez pas à lire cet article, et revenez une fois que vous l’utilisez! Cet outil vous révèlera sur quelles pages vos visiteurs vous lâchent, et probablement où se trouvent les aberrations en terme d’expérience utilisateur que vous avez disséminé sur votre site sans vous en rendre compte.

Mais bien plus que quand vos visiteurs vous lâchent, ce type d’outils vous permettra de comprendre pourquoi ils quittent votre site et de réaliser statiquement un audit de votre site internet. Est-ce que vos visiteurs regardent d’autres sites pendant le processus de conversion parce que le tunnel que vous avez mis en place ne répond pas à leurs besoins ? Est-ce que vos visiteurs vous quittent lorsque vous leurs révélez vos prix ?

Si c’est du chinois pour vous, faite donc un tour sur le centre d’aide Google Analytics.

Mettez vos formulaires à la diète

FormulairesEst-ce que tous les champs que vous demandez à vos utilisateurs sont utiles ? Est-ce que vous pouvez enlevez le superflus pour ne garder que l’essentiel ? Réfléchissez-y… Avez-vous vraiment besoin de connaître la date de naissance ou la situation maritale de vos visiteurs ?

Si vous êtes un e-commerçant : est-ce que la page d’enregistrement et la page de livraison sont les mêmes? Mettez en place les bonnes pratiques d’utilisabilité que révèleraient sans doute l’audit de votre site internet.

Mettez votre mère à contribution

Rassurez-vous, on ne vous demande pas de revivre l’humiliation de porter le costume « désigné » par votre mère pour Mardis Gras. Appelez votre mère, et expliquer lui ce que vos visiteurs doivent accomplir. Ensuite mettez-là au défi de vous trouver sur Google et de passer par votre processus de conversion. Pourquoi votre mère ? Certainement une des seules personnes à accepter de réaliser un audit de votre site internet gratuitement.

Prenez des notes sur ce qu’elle dit et le temps qui lui est nécessaire pour accomplir les différentes étapes. Demandez-lui si le message a du sens : faites en sorte que vous communiquez à vos visiteurs d’une manière directe.

Si elle bloque sur le chemin aboutissant à une conversion, c’est que votre entonnoir a besoin d’une sérieuse refonte.

Investissez dans des tests utilisateurs

Tests utilisateursDepuis que les tests utilisateurs se démocratisent, il est désormais possible d’avoir des retours d’utilisateurs sur votre site (un peu plus objectifs que votre mère !). Pour quelques dizaines d’euros par test utilisateur ces startups vous permettent de réaliser un réel audit de votre site internet en expliquant leurs ressentis sur un site qui leurs est inconnu.

Vu qu’il y a encore quelques années, votre seul choix était de payer un test utilisateur complet en laboratoire pour environ 1500 euros, il serait dommage de s’en priver.

Pensez itératif : implémentez, vérifiez, implémentez…

Il n’y a pas de secret… En fait si, il y en a un : vous devez constamment vérifier analytiquement ce que vous avez perçu empiriquement. Cette façon de conjuguer statistique et empirique vaut mieux que le meilleur audit d’un site internet.

L’utilisation de Google Analytics vous permettra de comprendre statistiquement ce qui pose problème au niveau de votre site, puis les tests utilisateurs vous permettront d’affiner les soucis que vos visiteurs rencontrent. Ce dernier élément vous fera prendre des choix (bons ou pas) qu’il faudra vérifier statistiquement.

Les changements mis en place pouvant toujours être améliorés, il ne tient qu’à vous de rentrer dans le cercle vertueux de l’amélioration continue.

Source
7 Things You Can Do When Your Conversion Funnel Sucks

Posté le par Florian d'Appili dans Ergonomie des sites web 4 commentaires
  • http://www.wexperience.fr Olivier Sauvage

    Tout à fait d’accord avec l’approche, pas forcément d’accord avec le détail (des tests utilisateur à moins de 1500€, ce n’est pas beaucoup).
    On peut également compléter utilement tous ces moyens par des questionnaires sur le site ou bien même un focus group qui permettra de révéler les attentes des utilisateurs (c’est particulièrement vrai lorsqu’on s’intéresse à des produits nécéssitant des moyens de livraison particulier ou des produits dont la valeur sort de l’ordinaire).

    Merci pour cet article !

  • http://www.nicolas-hoffmann.net/ Nico

    Le test par ma mère, je l’appelle pour ma part, le très-bêta test : rien d’insultant, mais vu que la mienne n’y connait strictement rien en matière d’internet, ça permet de vite voir ce qui n’est pas évident.

    Cela devient difficile de trouver des très bêta-testeurs, mais c’est très très révélateur de ce qui peut pêcher sur un site.

  • Florian

    Tout à fait d’accord avec toi Olivier… L’offre de tests utilisateurs en ligne en français est pour l’instant encore très limitée. Aux Etats-Unis par contre ça explose depuis un moment avec des solutions comme usertesting.com qui proposent des tests de vidéos d’utilisateurs commentant à haute voix leurs expériences utilisateurs pour seulement quelques dizaines d’euros.

    Appili compte bien combler cette lacune très bientôt… A suivre.

  • http://www.websilor.com/ accessoire de levage

    Bons conseils. Surtout celui concernant l’allégement des formulaires, très important car les gens se sentent souvent aggressé devant des formulaires à rallonge.

    Petit conseil en plus : attention aux données obligatoires. Trop souvent, on voit encore un n° de portable obligatoire… Ça ne bloque probablement pas l’acheteur expérimenté.. Mais qu’en est-il de votre mère ? ^^