Utilisabilité des CMS : 5 points à réfléchir

La mise en ligne d’un système de gestion de contenu (Content Management System ou CMS en anglais) présente de nombreux challenges, un des plus gros étant l’ergonomony. Les retours les plus souvent entendu des clients sont les suivants :

  • Mes utilisateurs « business » ne sont pas capable de comprendre un nouvel outil technique. Ce dont ils ont besoin est d’une façon simple pour éditer ou ajouter du texte, y mettre des images et des vidéo, demander validation et publier les article. On n’a pas besoin de tout les outils en plus !
  • A quoi sert ce bouton ? J’en ai pas besoin ! Retirez le !
  • Pourquoi est-ce que je doit faire ça en trois clics ? Ca devrait pouvoir ce faire en un seul clic !

5 idées pour améliorer les choses


L’utilisabilité du CMS est un des premiers objectifs parmi les futurs éditeur. De ce fait, il est important de penser à l’utilisabilité depuis la phase d’initiation du projet. Cela devrait être intégré dans le processus de design du CMS. Voici quelques idées à prendre en compte en planifiant la mise en ligne d’un CMS.

1) Le tableau de bord

Le tableau de bord devrait permettre d’accéder à toutes les fonctionnalités habituelles de l’utilisateur sur le contenu. Ca doit être un accès rapide à une boite à outil bien structurée, afin d’aider les utilisateurs à lancer facilement leurs opérations sur le contenu. On peut notamment y ajouter :

  • Contenu récemment édité
  • Contenu favori
  • Dossier favoris
  • Contenu en attente de validation
  • Possibilité de prévisualiser du contenu
  • Notification de contenu expiré
  • Vidéo de formation pour référence
  • Analytiques de contenu
Beaucoup de CMS proposent une fonctionnalité de tableau de bord. Utilisez là !

2) Prévisualisation

Les utilisateurs veulent pouvoir voir le contenu tel qu’il sera rendu réellement dans le site. L’impossibilité de faire cela facilement et intuitivement peut-être très désagréable pour les éditeurs. Assurez vous de choisir une solution qui le permettra.

3) Edition en ligne

Les utilisateur connaissent généralement bien le site « frontal » mais il est souvent difficile d’appréhender la structure du contenu à l’intérieur du CMS. Pour passer outre ce problème, il peut être intéressant de permettre l’édition de contenu directement sur le site frontal. Même si cela peut demander un plus gros effort pour atteindre le contenu, cela est largement compensé par le confort d’utilisation : atteindre le contenu devient plus naturel et l’expérience utilisateur s’en trouve enrichie.

4) La recherche

La recherche dans un CMS est très importante. Un champ de recherche dans le back-office permettra de localiser facilement du contenu caché. Assurez vous que son utilisation est naturelle : que le contenus rendu par la recherche sont organisés facilement, et que le formulaire suit les standards.

5) Les formulaires d’édition de contenu

Après la localisation du contenu, les auteurs et éditeurs de contenu doivent avoir des formulaires d’édition de contenu bien pensés. Ces formulaires doivent ainsi avoir une structure logique, des labels explicite, une validation correcte et des bouton « call to action » clairs. Il est d’ailleurs important de garder en tête que les utilisateurs finaux devront comprendre facilement l’utilisation et le but de chaque champ et que s’il y a trop de champs dans le contenu ce sera difficile pour eux à appréhender.


 Appili est un service qui propose des tests utilisateurs en ligne à partir de 39,99 € pour un test. Si vous voulez en savoir plus : cliquez ici

Posté le par Yannick d'Appili dans Ergonomie des sites web 2 commentaires